Aménager une chambre d’enfant façon Montessori

Depuis le début de ma nouvelle vie de maman, il est des sujets de conversations qui soulèvent beaucoup de questions et qui pourraient faire sortir de ses gonds une maman yogiste. Celui qui revient le plus souvent est certainement le sujet de l’éducation… Je fais partie de ces gens qui refusent par principe de se plier à l’avis général sur le seul principe “qu’on en parle beaucoup, ça doit donc être génial!” Je ne saurais dire combien de fois j’ai entendu parler de la méthode Montessori. Pourtant peut de personne on su m’expliquer en quoi elle est si géniale que ça… Mes incertitudes de maman et mon désir du meilleur pour mon fils m’ont amené à finalement me pencher sur son cas. Après tout, une méthode d’éducation qui se base sur l’aménagement et la décoration intérieure ne peut pas être si mauvaise! À bon entendeur.

Pour les profanes, la pédagogie Montessori est une méthode d’éducation alternative créée par un médecin italien en 1907: Maria Montessori. Cette dernière a consacré sa vie à l’éducation des enfants et à leur développement physique et spirituel. Normalement adaptée aux enfants de 3 à 12ans, sa pédagogie est applicable dès la naissance. La méthode Montessori suit trois principes fondamentaux: l’ambiance adaptée, la figure humble de l’adulte et le respect de la personnalité de l’enfant. Elle est conçue sur l’idée que le déplacement nourrit intellectuellement l’enfant. <<La main est l’outil de l’intelligence>> selon M. Montessori. Ainsi elle tend à favoriser l’éveil de l’enfant en douceur en s’adaptant à ses besoins spécifiques et en lui proposant d’évoluer dans un environnement sans barrière ni obstacle. Son espace de vie doit donner la possibilité à l’enfant d’y évoluer librement, en ayant tout ce qui lui est utile à sa porté.

Je ne vais pas vous faire un exposé sur la psychologie de l’enfant et sur ses besoins mais plutôt vous parler déco et aménagement de l’espace… Chez Montessori l’aménagement et la décoration de la chambre sont primordiaux. Adeptes des couleurs criardes, des jouets en plastiques multicolores et des bibelots à éloigner des enfants, passez votre chemin!

L’aménagement de votre intérieur est à penser avant même l’arrivé de l’enfant car, dans l’idéal, son lieu de vie ne devra pas changer jusqu’à ses 1an. Mieux vaut-il l’anticiper! Sa maison doit être aménagée pour que l’enfant puisse faire un maximum de chose seul. Certes les premiers mois il ne pourra pas faire grand chose seul mais commencera déjà son repérage et son apprentissage du quotidien et de son espace de vie.

Dans l’entrée on pensera par exemple à la chaise à sa taille et aux casiers à chaussures à sa hauteur. Dans le salon pourquoi ne pas lui réserver une étagère pour qu’il se serve de ses livres en toute autonomie? On n’oublie pas la salle de bain, qui est l’espace de l’apprentissage de l’hygiène! Miroir à ras du sol et rangements bas pour les affaires de toilette et, à défaut d’un lavabo à sa hauteur, un petit escabot fera tout à fait l’affaire.

Mais chez Montessori le nerf de la guerre est la chambre! Choisissez la dans un endroit calme de la maison. Il va vous falloir y créer quatre espaces: pour le sommeil, pour le jeux, pour le change et pour le repas. Alors n’hésitez pas à tester la chambre avant de vous lancer! Alongez vous à la place du lit pour vérifier son bon emplacement, mettez vous à quatre pattes pour ajuster la hauteurs du mobilier, etc, testez!

Le coin dodo:

Avec Montessori pas de lit à barreau! L’enfant doit être libre de se lever seul et d’explorer un autre espace de sa chambre à sa guise. Cela encouragera l’enfant à développer sa propre autonomie. Pour cela il vous faudra installer un lit très bas, voire un matelas au sol (pour des raisons d’hygiène, je vous conseille tout de même un sommier, même sans pieds. Un matelas doit pouvoir respirer…).  Vous pourrez poser un tapis épais et moelleux pour amortir ses sorties de lit. Minivous est trop petit pour un lit ouvert? Pas de soucis! Posez simplement votre couffin sur son futur lit jusqu’à ses 6mois maximum.

Le coin joujou:

Comme dans le salon, les jouets doivent être à sa portée. Ses petites étagères et casiers de rangement devront être installés à sa hauteur pour qu’il se serve seul. L’autre accessoire typique de la méthode Montessori est le miroir posé à plat au sol. Il permettra à l’enfant de développer sa conscience de lui même et de ce qui lui est extérieur. Petit à petit il se reconnaitra et jouera avec sa propre image.

Le coin miam:

Si l’on veut être un puriste de la méthode, on préconisera un fauteuil à bascule, dans lequel on donnera à bébé son biberons, et plus tard, dans lequel on lui lira des histoires. Le rocking chair c’est très cosy et réconfortant mais quand bébé commencera à bien se déplacer et s’aidera du fauteuil pour se mettre debout, vous le trouverez plus dangereux que réconfortant! Je vous conseille donc de choisir dès le début un fauteuil fixe mais tout aussi confortable.

Le coin miam se transformera vite en coin lecture. Pour cela installez y un range livre. Au mur ou posé au sol, peut importe tant que l’enfant y a accès librement.

Le coin tout beau, tout propre:

Dans ce dernier coin de la chambre votre enfant sera langé puis apprendra à s’habiller seul. Encore une fois tout doit être prévu pour que l’enfant puisse se servir seul. Des tiroirs à sa hauteurs, une tringle basse ou encore des portes manteaux à hauteur de ses yeux seront idéaux.

Si il y a coin qui peut être délocalisé, c’est bien celui du change, puisqu’il n’est que temporaire dans la vie de l’enfant et que son autonomie quant au changement de sa couche est plus qu’incertaine… Pourquoi ne pas le mettre dans la salle de bain? Une commode qui sert également de table à langer fera aussi très bien l’affaire.

La décoration

Le point important de la méthode Montessori, outre le mobilier qui aide à l’autonomie de l’enfant est la douceur et le sentiment de sécurité que doit dégager sa chambre. <<La chambre d’un enfant est son premier univers, la perception du monde qui l’entoure commence par sa chambre.>> (Danièle Dulivier, membre de la commission Montessori).

C’est là que la décoration de la pièce devient importante! Créer lui ce cocon de douceur. Couleurs, douces et claires seront les bienvenues. Les matériaux naturels tels que le bois, le lin, le rotin seront recherchés. Il vous faudra trouver le juste équilibre entre la douceur de l’ambiance générale et les stimulations sensorielles. Pour cela jouez sur les matières! Mixez le souple avec le rigide, le doux avec le râpeux ou encore le blanc avec le noir. Pourquoi ne pas s’inspirer du style scandinave[lien]? Oubliez les fioritures, une chambre Montessori se veut sobre, simple et répond avant tout aux besoin de l’enfant!

Maintenant nous avons toutes les pistes pour aménager ou réaménager la chambre de nos enfants selon la pédagogie de Maria Montessori! Que vous suiviez à la lettre la méthode, que vous y piochiez ce qui vous plait ou même que vous décidiez d’aller à ses antipodes, peut importe tant que c’est fait dans l’intérêt de votre enfant! Le meilleur conseil que je puisse vous donner est de faire  preuve de logique et surtout de vous faire confiance! Rappelez vous, que personne ne connait mieux votre enfant que vous même.

 


Sources
MoonpicnicThefreechild, Pinterest, Cupofjo, HomemydesignDavidmfinsteindmd, Apartmenttherapy, Goodsgn, Decorarymas    

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *